Présentation & historique

- Date de création : 2 décembre 2005
- Capital : 127,7 MDHS
- Effectif : 63 salariés
- Les femmes représentent 20% des effectifs
- Moyenne d’âge : 43 ans
- Taux d’encadrement : 80%
- Organisation de la société : Siège , Agence Tanger, Agence Tétouan, Agence Larache, Antenne Ibn Battouta.

Quelques Chiffres

  • ACHEVEMENTS : 2355 unités
  • MISES EN CHANTIER : 2220 unités
  • INVESTISSEMENTS : 343 Millions de Dirhams 
  • RESSOURCES : 382 Millions de Dirhams
  • CHIFFRES D'AFFAIRE : 163 Millions de Dirhams

LA RÉGION TANGER-TÉTOUAN

Est l'une des Douze régions du Maroc. Elle se trouve à la pointe nord-ouest du Maroc, dans la chaîne montagneuse du Rif. Son chef-lieu est la ville de Tanger.
La région est baignée par la mer Méditerranée au nord et l'océan Atlantique à l'ouest.
La Wilaya de Tanger-Tétouan – Al Hoceima regroupant les préfectures et provinces suivantes :

  • Wilaya de la région de Tanger-Tétouan :
  • Préfecture de Tanger-Asilah,
  • Province de Fahs Anjra ;
  • Province de Tétouan ,
  • Préfecture de M'diq-Fnideq-Martil,
  • Province de Chefchaouen,
  • Province de Larache,
  • Province d’Al Hoceima

Histoire

L’Homme se serait établi dans le territoire de la région dès le paléolithique et les relations entre les habitants de la péninsule tingitaine avec ceux des autres régions de la Méditerranée sont attestées dès cette époque.

Pendant l’antiquité, le phénomène urbain s’y développa. Les villes actuelles sont héritières d’une occupation urbaine antique, du moins pour Tanger (Tingis), Asila (Zilil), Larache (Lixus) et Tétouan (Tamuda). Chaouen, quant à elle, surgit tardivement dans un milieu rural et montagnard où les facteurs politico-religieux et l’apport andalous furent déterminants.

Les médinas des villes de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima présentent un intérêt touristique spécifique de par leur héritage historique fort influencé par les cultures du pourtour méditerranéen (al-Andalus, Turquie, Portugal). Comme toutes les villes historiques du Maroc, elles sont composées de deux entités urbaines : la Médina avec sa Kasba et la ville moderne. La première est toujours entourée de remparts. La deuxième s'est développée en dehors des remparts historiques. Elle date de l’époque du régime international pour Tanger et de l'époque du Protectorat espagnol (1912-1956) pour TétouanLaracheChaouenAsila. La plupart de ces villes sont des ports qui ont vécu des expériences distinctes à travers l'histoire.

La position géographique de la région lui a permis de jouer le rôle de tête de pont entre le Maroc et l’Europe en temps de paix comme en temps de guerre. Il fut un temps où certaines des villes de la région ont été occupées par des pays européens (EspagnePortugal et Angleterre).

Climat

Le climat de la région est méditerranéen sur les cotes et les environs, plutôt continentale et avec de neige abondante sur les zones montagneuses de la région. Grace à Son altitude et sa double façade maritime, la région est une des zones les plus arrosées au Maroc (+ de 1000 mm).

Démographie

D’après le recensement général de la population et de l’habitat de 2014, la population de la région est de 3 556 729 habitants, ce qui représente 10,5% de la population totale du Maroc.

Economie

Les principales activités économiques sont l'agriculture, l'élevage, la forêt, la pêche et le tourisme. Cependant, les secteurs de l'industrie et du commerce connaissent en ce moment un développement très rapide par rapport aux autres régions du pays et cela grâce à l'amélioration du réseau autoroutier, de la construction du port Tanger med et de free zones.

HAUT