• web1
  • web 2

Al Omrane Al Janoub

La Société Al Omrane Al Janoub (SA) est une société filiale du Groupe Al Omrane, a été créée par décret n°2-05-874 du 2 Joumada I 1426 (10 juin 2005), dans le cadre de la politique du groupe visant à promouvoir dans son organisation l’approche régionale et une gestion de proximité dans la conception et la mise œuvre des programmes. L’aire d’intervention de la Société Al Omrane Al Janoub s’étend sur trois régions économiques qui sont La Région de Laâyoune-Sakia Al Hamra, la Région de Guelmim Oued Noun et la Région de Dakhla Oued Eddaha.

Nouveauté

  • Perspective Projet Al Waha Lotissement Al Waha

    Lots de Villas à la ville de Tata avec un prix trés avantageux

    A la sortie de la ville de Tata vers la ville de Ouerzazate

    ETAT DE PROJET : En cours de réalisation
  • Des lots de terrain au lotissement Al Manar à partir de 50.000 Lotissement Al Manar

    Des lots de terrain au lotissement Al Manar à partir de 52.000,00 DHS

    Lotissement Al Manar se situe à la sortie de la ville de Tarfaya vers Laayoune et très proche de la plage de Tarfaya.

    ETAT DE PROJET : En cours de réalisation
  • Résidence Corniche Résidence Corniche

    Villas semi fini avec des prix avantageux

    le projet Résidence Kourniche contient des villa semi fini avec un prix à partir de 560.000 dhs et une superficie à partir de 200m

    ETAT DE PROJET : En cours de réalisation
  • Lotissement Oued Noun Oued Noun

    des lots de terrain à partir de 114400 dhs

    Le projet Oued Noun se situe dans une zone touristique.

    ETAT DE PROJET : En cours de réalisation
 

La région de Lâayoune Sakia El Hamra, la région de Dakhla Oued Eddahab, la région de Guelmim Oued Noun.

Al Omrane Al Janoub

Les provinces du Sud du Royaume couvrent une superficie de 416.474 Km², soit environ 58,6% de la superficie nationale. La population de ces régions est estimée à 817.929 habitants, soit 2% de la population totale du Royaume. Les provinces du Sud du Royaume comprennent les régions de Guelmim-Es-Semara, de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra et de OuedEddahab-Lagouira.

La région de Guelmim Oued Noun qui s’étend sur une superficie de 133.730 km2 est délimitée au nord par la région du Souss-Massa-Draâ, au Sud par la région de Lâayoune-Boujdour-Sakia El Hamra, à l'Est par la frontière algérienne et à l'Ouest par l'Océan Atlantique et par la région de Lâayoune-Boujdour-Sakia El Hamra.

Située dans la partie centrale du Sahara marocain, la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra s'étend sur une superficie de 139.480 Km² et est délimitée au Nord par la région de Guelmim-Es-Semara, au Sud par la région de OuedEddahab-Lagouira, à l'Est par la Mauritanie et à l'Ouest par l'Océan Atlantique.

Avec une superficie de 142.865 Km², la région de Dakhla Oued Eddahab est baignée à l’Ouest par l'Océan Atlantique, délimitée au Nord par la région de Lâayoune-Boujdour-Sakia El Hamra, et au Sud par la Mauritanie.

Sur le littoral, les températures varient entre 19°C et 30°C.

Infrastructures et urbanisation:
Urbanisation : Les provinces du Sud ont connu une urbanisation rapide. En effet, au lendemain de la marche verte, celles-ci ont bénéficié des investissements de l’Etat dans différents domaines en rapport avec l’urbanisation, notamment l’implantation de nombreux équipements collectifs.

L’urbanisation dans la région de Guelmim-Es-Semara remonte à 1976. Elle a atteint un taux moyen de 61% et concerne plusieurs provinces, à des niveaux différents. En effet, selon le recensement de 1994, le taux d’urbanisation a atteint 92% dans la province de Tan Tan, 60% dans la province de Guelmim et seulement 30% dans la province de Tata.

La région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra a quant à elle atteint un taux d’urbanisation moyen de 90% et est structurée autour de 4 aires urbaines à structure linéaire.

Avec un taux d'urbanisation de 84,7%, la région de OuedEddahab-Lagouira enregistre une très forte concentration au niveau de la ville de Dakhla qui accueille à elle seule environ 80% de la population de la région.

- Infrastructures : Grâce aux efforts soutenus déployés par l'Etat, les régions du Sud sont actuellement dotées d'une infrastructure leur permettant de subvenir aux besoins des habitants et leur assurant des liaisons rapides avec le reste du pays d’une part, et avec l’étranger, d’autre part.

En matière d’infrastructure routière, la région de Guelmim Oued Noun est dotée d’un réseau routier de 5.228 Km, dont 2.167 Km revêtus.
Par ailleurs, les routes nationales de cette région s’étendent sur 885 Km.

La région de Laâyoune Sakia El Hamra a pour sa part connu une véritable mise à niveau du réseau routier.
En effet, dans le but d’assurer la liaison entre les régions du Sud et les autres régions du Royaume, l'Etat a procédé à la construction de :

964 Km de routes nationales dont 89% sont revêtues;580 Km de routes provinciales ;958 Km de routes communales. La région de Dakhla Oued Eddahab dispose d'environ 300 Km de routes provinciales revêtues et de 3.143 Km de pistes.

En matière d’infrastructure portuaire, les provinces du Sud du Royaume sont dotées de quatre ports dont un dans la région de Guelmim-Es-Semara (le port de Tan Tan), deux dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra (les ports d’El Marsa et de Tarfaya) et enfin le port de Dakhla dans la région de Oued Eddahab-Lagouira.
En matière d’infrastructure aéroportuaire, la région de Guelmim Oued Noun compte deux aéroports situés à Es-Semara et à Tan Tan et un aérodrome situé à Guelmim. Les régions de Laâyoune--Sakia El Hamra et de Dakhla Oued Eddahab sont dotées chacune d’un aéroport situé respectivement dans les villes de Laâyoune et de Dakhla.


HAUT