Présentation & historique

La population urbaine de la Région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer s'est élevée de 354.000 personnes passant de 1.565.290 en 1994 à 1.919.322 en 2004, soit un taux d'accroissement annuel moyen de 2,1% au cours de cette période. Par ailleurs, 79% de la population de la Région était urbanisée en 1994. Ce pourcentage a atteint 81% en 2004. Cette évolution prend l’allure d’une tendance irréversible. Cette évolution n’est pas sans impact sur l’armature fonctionnelle du système urbain marocain, puisque ces villes ont connu et connaitront, sans doute, des changements au niveau de leurs configurations socio-spatiales et se verront de plus en plus confrontées à des problèmes d’ordre spatial, social et environnemental. Face à ces défis, les pouvoirs publics ont pensé à renouveler les approches et à mobiliser le foncier et les budgets nécessaires quant à la réalisation des infrastructures et équipements toutes catégories confondues à même de satisfaire les besoins grandissants de la population.

Pour pallier à la surpopulation dans les villes de Rabat, Salé et Témara, et pour régler les problèmes des bidonvilles de Rabat, Témara et la commune de Sidi Yahya des Zaers, Al Omrane a été chargé de réaliser une opération pour la résorption des bidonvilles précités et absorber une partie du déficit en logements de la conurbation Rabat-Témara et qui se situait aux alentours de 142.000 logements à l’horizon 2020 selon l’enquête du logement faite en 2004.

Le site qui a été choisi, du fait de la facilité de sa mobilisation, fût un terrain qui se situe en grande partie dans la commune de Sidi Yahya des Zaers, mitoyen à son centre, appartenant à la Société de Développement Agricole (SODEA). La superficie acquise pour la construction de la ville nouvelle était de 840 ha.

Le choix du site a été aussi motivé par son emplacement dans l’arrière pays du fait que tout le développement urbanistique se faisait le long du littoral et l’orientation nouvelle voulait que le développement s’étende vers l’arrière pays pour organiser l’urbanisme dans la région.

prВsentation et historique de tamesna.pdf

L’assiette foncière de la ville nouvelle n’était pas couverte par un plan d’aménagement en 2004 ; le projet de ville nouvelle a été initié par Al Omrane en coordination avec l’Agence Urbaine de Rabat-Salé et la Préfecture de Skhirat-Témara ; il a connu les étapes suivantes :

  • Une présentation de la Ville a été faite au Souverain le 22 juillet 2004.
prВsentation et historique de tamesna.pdf(1)

Présentation de Tamesna à SM le ROI. Archives d'Al Omrane

  • En début 2005, l’accord de principe sur le projet d’ouverture à l’urbanisation de la zone a été donné par l’Agence Urbaine sur la base de la Circulaire n°364/1000 du 12 janvier 2005 du Ministère délégué chargé de l’habitat et de l’urbanisme .
  • Le 20 juin 2005, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'Assiste, a décidé de donner le nom de Tamesna à cette nouvelle ville.
  • Le 25 novembre 2005, l’autorisation de morcellement de l’assiette foncière du projet avec documents annexes (cahier de charges et schéma général d’aménagement) donnée par la Commune de Sidi Yahia des Zaers. La consistance du projet a été fixée à 131 Ilots, comprenant des zones dédiées à l’habitat et d’autres à l’activité, loisirs et espaces verts.
  • Le 16 juin 2006, mise en place d’un guichet unique à Tamesna pour l’instruction des projets.
  • Le 13 mars 2007, S.M le Roi Mohammed VI, que Dieu l'Assite, a donné le lancement des premiers travaux de la ville nouvelle de Tamesna.
HAUT